Détenteur de deux maîtrises en musique, une en interprétation et l’autre en didactique instrumentale, Maxime d’Anjou rayonne en tant que musicien grâce à ses multiples facettes. Passionné d’enseignement, il partage sa passion depuis maintenant 9 ans en contexte scolaire et extrascolaire. De plus, il dirige annuellement des cliniques de ukulélés pour le VJAN, se produit en tant que musicien-pigiste et fait partie du cover band  Funky Lamas. Il a de plus eu la chance d’être professeur au Camp musical St-Alexandre et spécialiste en guitare dans certaines écoles secondaires de la Ville de Québec et du Domaine Forget.

 

Au cours de ses études, Maxime a été récompensé par son apparition sur le tableau d’honneur de la Faculté de musique de l’Université Laval 2013-2013 et a également récolté plusieurs bourses d’excellences de son alma mater. Il a de plus complété un certificat en audionumérique pour parfaire ses connaissances dans le domaine de la prise de son et du mixage.

 

L’intérêt de Maxime D’Anjou pour la musique remonte à plus d’une quinzaine d’années. Il a d’abord étudié le violon pour ensuite se consacrer à la guitare lors de son adolescence. L’apprentissage de ces instruments lui a permis d’acquérir de solides bases en composition, en interprétation et en improvisation tout en explorant différents styles musicaux comme le jazz, la musique classique et la musique populaire.